17 avril 2011

Le jour J

Car Parce que je pars Il y a de l’eau dans ton regard Mais les pleurs que tu pleures sont inutiles Car tous les départs Resserrent les cœurs qui se séparent Je serai, bien que loin de toi Tout contre toi Dans la nuit les trains voyagent Vers des villes et des visages Creusant dans nos cœurs Un écart lourd Tellement lourd Plus je m’éloigne et plus je t’aime C’est le paradoxal système Car Tous les départs Resserrent les cœurs qui se séparent Et les pleurs que tu pleures Sont inutiles Car en tous sens Attisés par la longue distance Je... [Lire la suite]
Posté par Battesti-E à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :